Conseil Général Départemental du département de l'Ardèche (07)

Blason et logo du département de l'Ardèche

Bienvenue dans le département de l'Ardèche (07) qui se situe dans la Région Auvergne Rhône Alpes.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Privas.

Blason et Armes du département de l'Ardèche 07 Ancien logo du Conseil Général de l'Ardèche 07  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de l'Ardèche 07

Président du Conseil Départemental

Monsieur Hervé Saulignac

Né le 6 novembre en 1970 (47 ans) à Privas (Ardèche).
En fonction depuis le 17/12/2012. Il est également Vice Président du Syndicat Ardèche-Drôme depuis 2008. Et Il est aussi Conseiller régional depuis 2004, et Vice Président de la région Rhône-Alpes
Nuance politique : Parti Socialiste (PS).

 Facebook Officiel :https://www.facebook.com/herve.saulignac

 Twitter Officiel :https://twitter.com/hsaulignac

Découvrez la liste des mairies dans le département de l'Ardèche.
Consultez la préfecture du département de l'Ardèche.
Le conseil général de l'Ardèche est dans la Région : Auvergne Rhône Alpes.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de l'Ardèche (07).

Le département de l'Ardèche est composé de 34 conseillers départementaux
Le departement de l'Ardèche a une superficie de 5529 Km2.

  • En 2012 la population représentait 318407 personnes avec une densite de 58 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de l'Ardèche intègre 3 arrondissements, avec 17 cantons.
  • Vous trouverez 339 communes dans le Conseil Départemental de l'Ardèche.

Le département de l'Ardèche en quelques mots

Les premiers hommes à s’installer sur le territoire français l’ont fait en particulier en Ardèche comme en attestent les nombreuses grottes et monolithes vieux de plusieurs dizaines de milliers d’années. Jusqu’à aujourd’hui, le département est resté modérément peuplé.


Son climat est particulier : il s’étend entre une atmosphère tempérée au nord, jusqu’à un climat méditerranéen au sud.


La particularité de ce climat permet le développement d’un tourisme varié qui tend à devenir de plus en plus l’activité principale du département.


Rares sont les départements qui proposent autant de vestiges préhistoriques.


Les spécialités culinaires de l’Ardèche font honneur à la France, avec une culture de la châtaigne exemplaire et une variété de fromages exceptionnelle.

FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département de l’Ardèche appartient à la région Rhône-Alpes, dans le sud-est de la France. Il est le département le plus à l’intérieur des terres de la région.

Historiquement, l’Ardèche a été foulée par une quantité très importante de tribus et de peuples mythiques et mystiques comme les premiers sédentaires, les celtes, les premiers francs ou encore les romains mithraïstes. Pour cette raison, le département de l’Ardèche a hérité d’un sol truffé de monolithes, d’autels et de lieux de cultes antiques. Aux abords de la Tourne, on peut notamment trouver une série de menhirs, ou plutôt de rochers enchâssés très anciens. D’âges en âges, les villes se sont élevées les unes par les autres, se construisant avec la même pierre et de nouvelles idées. Alba Augusta, la grande citée helvienne romaine, fut détruite lorsque ce dernier s’effondra, mais tout ne fut pas rasé à tel point qu’aujourd’hui on peut même visiter la ville d’Alba-la-Romaine, cette même cité antique remise à jour.

Depuis lors, l’Ardèche a été un département servant généralement de champ de bataille de façon ponctuelle, subissant notamment les dragonnades au XIVème siècle, mais toujours de manière modérée, la nature irrégulière du paysage du département incitant davantage à trouver un autre terrain moins capricieux.

Climat

Le département de l’Ardèche est particulièrement étiré. Cela lui accorde une série de climats et de reliefs variés. Depuis le nord du département jusqu’au sud, on pourrait dire que le climat s’étire depuis une nature tempérée vers une nature absolument méditerranéenne. Ainsi, dans la Vallée du Rhône par exemple, l’altitude des plateaux apporte à la région un climat plutôt modéré, tempéré, doux, peu orageux, mais plus pluvieux qu’au sud. Dans cette partie sud justement, en Ardèche méridionale, comme son nom l’indique, la méditerranée fait remonter un climat très ensoleillé, sec, très peu pluvieux et cependant beaucoup plus orageux que le nord ! Eh oui, la beauté de l’Ardèche, ensoleillée presque toute l’année sans un minuscule inconvénient, ça aurait été trop beau pour être vrai !

Economie, entreprise, agricole, industriel

Le département de l’Ardèche possède un taux de chômage en plein dans la moyenne. Avec ses 10.7% en 2015, on pourrait dire qu’il n’y a pas de quoi s’alarmer bien plus que pour le reste de la France. Cependant, les migrations internes sont telles que le département accueille une forte proportion de population retraitée. Par ailleurs, l’Ardèche se situe en plein dans ce que les géographes appellent « la Diagonale du vide » qui sépare la France en deux, sur une bande relativement épaisse, depuis le Luxembourg jusqu’à l’extrême sud-ouest du pays. Il est aisé de comprendre ce que cette diagonale implique : une densité démographique deux fois moins importante que partout ailleurs en France, soit 58 habitants au km² contre 116 habitants au km² en moyenne pour le pays. Il s’agit par conséquent d’un département au chômage important, où la population est vieillissante et où la totalité de la population témoigne d’une densité démographique faible.

C’est à cause des critères évoqués précédemment que l’Ardèche a gardé un territoire exceptionnellement agricole par rapport au reste de la France, même si cela décline lentement. Les cultures se concentrent sur des exploitations étendues, pour un haut rendement en quantité. Le département de l’Ardèche produit par conséquent des céréales en tous genres, des fruits et du vin.

De plus en plus les emplois se transfèrent depuis le secteur agricole vers l’industrie, très précoce cependant dans la région avec déjà un important commerce de soie depuis le début du XIXème siècle ! Néanmoins, et les migrations internes le prouvent, le secteur d’avenir de la région reste le tourisme, qui se développe d’ailleurs à une vitesse considérable !

Attractivité touristique

Effectivement, le département de l’Ardèche table avant tout sur une fréquentation qui adopte une évolution absolument exponentielle. Pour donner quelques exemples, entre 1999 et 2009, le pourcentage de logements secondaires dans le département a augmenté de 11.24% à 20.2% ! Au même moment, le nombre de logements principaux a progressé de 14.64%, témoignant d’une manière assez éloquente de l’implantation des retraités en Ardèche. C’est absolument considérable.

Ainsi, l’Ardèche a cherché à optimiser son territoire, à en tirer ce qu’il y a de meilleur parmi toute la variété qu’il propose. En Ardèche méridionale par exemple, on pourra visiter les très célèbres Gorges de l’Ardèche, les grottes paléolithiques ornées telle que la Grotte Chauvet-Pont-D’Arc, ou encore le bois mystique de Païolive, lui aussi témoignant d’une vie préhistorique. La Cévenne ardéchoise possède une variété de villages médiévaux et de vignobles absolument remarquables, à visiter autant que possible avant d’aller faire un détour par les ruines du Château de Crussol dans l’Ardèche Verte ! Ce dernier domine tout le paysage, dans une ambiance à la jonction entre Tolkien et le mythe du Chevalier Roland.

Saveurs

Qui dit Ardèche, dit châtaigne ! En effet, la châtaigne est à la base de nombreuses spécialités culinaires du département, ce qui explique aussi son importante castanéiculture. En premier lieu vient ce que les ardéchois appellent la Cousina, ou encore, la Bajana, soit, une soupe hivernale à la châtaigne et au lait. Du côté des carnivore, la Caillette fera envie à plus d’un. Il s’agit d’un pâté rond à base de viande de porc, de vert de blette et le tout enroulé dans de la crépine. Mais l’une des grandes fiertés du département de l’Ardèche reste aussi sa grande variété de fromages. Et pour ça, elle fait honneur à la France ! Le bosson macéré, le Félicien de l’Ardèche, le coucouron, le goudouret, le rogeret des Cévennes et j’en passe, pourraient constituer un plateau de fromage entier, 100% ardéchois !

Le Saviez-vous ?

Plus de 45% du territoire du département de l’Ardèche est recouvert par la forêt.

Les premiers hommes à s’installer en Ardèche l’ont fait il y a 150 000 ans.