Conseil Général Départemental du département des Ardennes (08)

Blason et logo du département des Ardennes

Bienvenue dans le département des Ardennes (08) qui se situe dans la Région Alsace Champagne Ardenne Lorraine.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Charleville Mézières.

Blason et Armes du département des Ardennes 08 Ancien logo du Conseil Général des Ardennes 08  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental des Ardennes 08

Président du Conseil Départemental

Monsieur Benoît Huré

Né le 5 juin en 1953 (64 ans) à Neuville-lez-Beaulieu (Ardennes).
En fonction depuis le 01/04/2004. Il est également Sénateur des Ardennes depuis le 19 octobre 2004. Et Il est aussi Conseiller général du canton de Signy-le-Petit depuis le 29/03/1992
Nuance politique : Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Courriel : benoit.hure@wanadoo.fr 

Découvrez la liste des mairies dans le département des Ardennes.
Consultez la préfecture du département des Ardennes.
Le conseil général des Ardennes est dans la Région : Alsace Champagne Ardenne Lorraine.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département des Ardennes (08).

Le département des Ardennes est composé de 38 conseillers départementaux
Le departement des Ardennes a une superficie de 5229 Km2.

  • En 2012 la population représentait 282778 personnes avec une densite de 54 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général des Ardennes intègre 4 arrondissements, avec 19 cantons.
  • Vous trouverez 463 communes dans le Conseil Départemental des Ardennes.

Le département des Ardennes en quelques mots

Le département des Ardennes est historiquement très profondément marqué par les guerres et les conflits frontaliers étant donné sa position aux abords de la Belgique.


Le climat ardennais est considéré comme « dégradé » car hybride entre différentes forces climatiques qui donnent au département des hivers rudes et des automnes pluvieux.


L’économie dans les Ardennes n’est pas à son plus fort, bien qu’elle fasse perdurer une tradition métallurgique séculaire.


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département des Ardennes a hérité d’une histoire riche en conflits et en tensions frontalières. Situées dans la partie haute de la région Champagne-Ardenne, les Ardennes sont surtout connues pour leur forêt réputée infranchissable et que l’épreuve du temps s’est chargée de défaire. Cette forêt dense chevauchant la frontière entre la France et la Belgique était déjà, dès les premiers jours après la naissance du pays aux lendemains du sacre de Charlemagne, une zone d’échange et de discussion prodigieusement poreuse. Effectivement, si la stratégie militaire de 1939 reposait sur une illusion célèbre du nom de ligne Maginot, les Ardennes ont aussi joué un rôle fondamental dans la libération de la France lors de la Bataille des Ardennes en 1944-45 suite à laquelle l’occupant fut définitivement repoussé.

Le statut historique des Ardennes est par conséquent quelque peu mitigé du point de vue de son utilité stricte. Il semble aujourd’hui impensable de concevoir cette région comme une zone sure, protégée par la nature qui l’entoure. Cependant, l’histoire y est plus ancrée, tant dans la terre que dans les esprits des Ardennais, qu’ailleurs en France. Il s’agit très certainement d’un des rares départements où la mémoire et l’émotion du temps, la cohésion et la solidarité, sont les valeurs premières partagées par tout français circulant dans ses longs couloirs du temps, entre Sedan et Charleville-Mézières.

Climat

Le département des Ardennes possède un climat quelque peu capricieux, quoique stable dans sa rigueur. En effet, quel que soit le niveau d’altitude impliqué et la situation climatique à deux points distants du département, l’atmosphère est traditionnellement désignée comme étant « dégradée ». Ainsi, lorsqu’on s’éloigne plus vers l’ouest du département, le climat est dit « continental dégradé », c’est-à-dire qu’il implique des hivers rudes avec des gelées importantes et un automne pluvieux. En hiver 2015, il y a eu 273 heures de soleil dans la région, contre 331 de moyenne sur l’ensemble du territoire. A la même saison, il y a eu 217mm de précipitations contre 195mm de moyenne nationale.

Le reste du département possède un climat dit « océanique dégradé », qui se caractérise par une exacerbation des qualités océaniques dans le sens de la saison. Disons simplement qu’en hiver, il y fait plus froid et humide et en été, il y fait plus chaud et sec. Cette spécificité est issue de sa situation hybride, entre les influences climatiques de la Manche et de la Mer du Nord.

Economie, entreprise, agricole, industriel

En 1675, sous Louis XIV, le Roi Soleil, fut créée la première manufacture royale d’armes, à Charleville-Mézières. En effet, la situation du département des Ardennes avoisinant les mines de charbon de Lorraine et les aciéries du nord, lui conférait une efficacité optimale. Depuis, les Ardennes ont préservé cette implication économique dans le domaine métallurgique en se diversifiant jusqu’au milieu du XXème siècle. De nombreuses commandes massives y ont été passées, notamment en ce qui concerne les chemins de fer et même les derniers TGV avec la SNCF qui sous-traite encore une partie de ses ouvrages dans la région !

Malgré ce dynamisme dans le métal et le savoir-faire séculaire des Ardennes, la reconversion de la deuxième moitié du XXème siècle a occasionné quelques impasses, menant au taux de chômage actuel qu’on lui connaît : plus de 12% d’après l’Insee.

Attractivité touristique

Du point de vue des monuments, il faudra se tourner vers les anciens champs de bataille et le très emblématique Château de Sedan, un monstre de forteresse du Moyen-âge, l’une des plus imposantes d’Europe avec ses 35 000m² et ses murs de 27 mètres de largeur. Il sera bien entendu aussi hors de question de passer à côté de la ville natale du génie poétique Arthur Rimbaud, j’ai nommé la charmante bourgade de Charleville-Mézières. Il s’agit cependant aussi de la ville la plus grande et la plus peuplée du département.

Saveurs

La cuisine ardennaise s’élabore autour d’une sincérité et d’une générosité symptomatique du département. Il faut réchauffer les cœurs et remplir les estomacs abondamment. C’est pour cette raison que la cuisine du département trouve son inspiration dans l’utilisation allègre de la pomme de terre, sous toutes ses formes, depuis la salade aux lardons, jusqu’à la traditionnelle cacasse à cul nu. Il s’agit d’un plat mêlant lard, pomme de terre et oignons, dans le plus grand partage.

Le Saviez-vous ?

Arthur Rimbaud a toujours rêvé de revenir à Charleville-Mézières pour y faire une partie de sa vie. Malheureusement sur le chemin du retour, une gangrène à la jambe puis un cancer l’emporta alors qu’il ne se trouvait qu’à Marseille.

En 1870, lors de la bataille de Sedan où Napoléon III fut capturé, Bismarck lui-même dirigeait ses troupes sur le champ de bataille depuis une colline qui dominait la lutte.