Une démarche administrative ?

Contactez votre Mairie 118 612

Conseil Général Départemental du département de la Charente Maritime (17)

Blason et logo du département de la Charente Maritime

Bienvenue dans le département de la Charente Maritime (17) qui se situe dans la Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est La Rochelle.

Blason et Armes du département de la Charente Maritime 17 Ancien logo du Conseil Général de la Charente Maritime 17  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de la Charente Maritime 17

Président du Conseil Départemental

Monsieur Dominique Bussereau

Né le 13 juillet en 1952 (64 ans) à Tours (Indre-et-Loire).
En fonction depuis le 20/03/2008. Il est également Député de la 4eme circonscription de Charente-maritime depuis le 14 décembre 2010. Nuance politique : Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Courriel : dbussereau@assemblee-nationale.fr

 Facebook Officiel :https://www.facebook.com/dominique.bussereau

 Twitter Officiel :https://twitter.com/Dbussereau

Découvrez la liste des mairies dans le département de la Charente Maritime.
Consultez la préfecture du département de la Charente Maritime.
Le conseil général de la Charente Maritime est dans la Région : Aquitaine Limousin Poitou Charentes.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de la Charente Maritime (17).

Le département de la Charente Maritime est composé de 54 conseillers départementaux
Le departement de la Charente Maritime a une superficie de 6864 Km2.

  • En 2012 la population représentait 628733 personnes avec une densite de 92 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de la Charente Maritime intègre 5 arrondissements, avec 27 cantons.
  • Vous trouverez 472 communes dans le Conseil Départemental de la Charente Maritime.

Le département de la Charente Maritime en quelques mots

La Charente-Maritime est exceptionnellement riche en histoire préhistorique et base d’ailleurs une grande partie de son tourisme sur des animations qui y ont trait.


Le climat du département est particulièrement accueillant sur la côte, et devient plus rude lorsqu’on rentre à l’intérieur des terres.


L’économie de la Charente-Maritime est au ¾ concentrée dans le tertiaire, majoritairement orientée vers la satisfaction du tourisme, très important dans le département. Pour le reste, il y a les cultures traditionnelles de l’huître, de la moule et de la vigne.


Il y a mille trésors à découvrir dans la Charente-Maritime, en commençant par Fort Boyard et l’île d’Oléron, mais il y a aussi de très nombreuses activités et circuits proposés à tous les types de touristes depuis les plus curieux jusqu’aux plus aventureux.


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département de la Charente-Maritime se situe dans la région du Poitou-Charentes et est le seul parmi ses congénères départementaux à posséder un large littoral. Et quel littoral, mais nous en parlons un peu plus bas !

Comme sa voisine la Charente, la Charente-Maritime a une histoire qui remonte très, très loin dans le passé. Jusque dans le paléolithique inférieur, pour être précis. Une forte élaboration lithique a été repérée non loin de Saint-Genis-de-Saintonge. En effet, de très nombreuses pointes de silex furent collectées et datées aux alentours de cette période ! La céramique et le tissage commencent déjà à se développer dès le VIème siècle, lorsque la sédentarisation débute. Les charentais-maritimes en viennent à peupler le département, qu’ils ne quitteront pas avant des siècles et des siècles. D’ailleurs, en 1979, lorsqu’on découvrit dans le Saintonge le premier squelette néandertalien, le monde archéologique fut secoué par une trépidation incroyable. La Charente-Maritime était alors le secteur où nous découvrirons encore pendant quelques temps des traces de cette espèce contemporaine de l’homme de Cro-Magnon, il y a 33 000 ans. Tout simplement stupéfiant.

Depuis lors, le département de la Charente-Maritime est passé par tous les stades de conquêtes et de civilisations que la France a connues en terme général. Les Romain s’y sont plu (qui ne s’y plairait pas ?), les Wisigoths ont adoré, les anglais y reviennent régulièrement depuis le Traité de Brétigny, et Richelieu s’est délecté de l’air de la Rochelle lorsqu’il l’assiégea au nom de Louis XIII. Depuis lors, la Charente-Maritime fut rattachée à la France et surtout, à Paris, malgré l’attrait du département pour le protestantisme, ce qui posa quelques problèmes lors de la révocation de l’Edit de Nantes en 1685.

Climat

Le climat de la Charente-Maritime est aussi l’une des raisons de son succès touristique, en plus de sa situation idéale sur la façade Atlantique. Pour ce qui est du climat du littoral, on ne pourra que dire qu’il est idéal. Peu d’intempéries, beaucoup de soleil avec 2250 heures en moyenne et un hiver relativement doux. Par contre, lorsqu’on rentre à l’intérieur des terres, la pluviométrie devient immédiatement plus importante et le soleil se fait, fatalement, plus discret. Heureusement on est encore loin des intempéries tropicales ! La Charente-Maritime reste très agréable toute l’année, à l’intérieur des terres ou les pieds dans l’océan.

Economie, entreprise, agricole, industriel

Le département de la Charente-Maritime a l’avantage de posséder une série de productions locales très diversifiée et considérablement populaire dans le reste de la France. L’ostréiculture en tête, fait la part belle à sa cousine la mytiliculture (culture de la moule) qui l’accompagne parfaitement dans les plats français. La conchyliculture (élevage de coquillages) en règle générale représente une part importante de l’industrie du département.

Parallèlement, l’industrie agro-alimentaire s’étant lentement modernisée, cède le pas progressivement à un commerce plus lucratif : le tourisme ! Cependant, il reste encore quelques spécialités et traditions qui résistent, fort heureusement. Ainsi, le Cognac, le Pineau des Charentes, l’or blanc des marais salants et bien d’autres continuent à apporter à la Charente-Maritime la beauté de son terroir qu’elle revendique encore et toujours, dans une économie qui sait la valoriser.

Pour ce qui est du tourisme dont nous parlions, il alimente un secteur tertiaire qui désormais représente les ¾ des emplois du département.

Attractivité touristique

Comme nous venons de le dire, le tourisme en Charente-Maritime a le beau rôle ! De très nombreux parcours et activités ont été aménagés afin de satisfaire la moindre envie d’un visiteur. Il ne faudra par conséquent pas passer à côté du Paléosite où un circuit est proposé aux plus mordus de préhistoire, sur les traces du Neandertal et de leurs mammouths !

Quand on en vient aux villes et aux lieux à visiter, il vous faudra certainement revenir pour tout voir tant le département déborde de trésors. L’île d’Oléron avec son Fort de Louvois, merveille unique d’un passé fortifié, la citadelle de Pons et ses murs encore marqués par ses prisonniers, la Rochelle et son vieux port romantique, Rochefort et ses pierres blanches, sans oublier le mythique Fort Boyard, autant de lieux incontournables de la Charente-Maritime qu’il est impératif de visiter. Vous n’aurez pas le droit d’hésiter pour le coup !

Saveurs

Qui dit océan, dit spécialité iodés ! La Charente-Maritime possède un panel de succulentes recettes de la mer, à reproduire autant que possible chez vous. Les huitres et les moules de Marennes-Oléron, à déguster juste à côté de l’exploitation, vous feront par exemple une expérience incomparable dans le domaine de l’huitre fraîche. Il vous restera ensuite à vous faire cuisiner la traditionnelle anguille, des pétoncles et la sardine quotidiennement pêchée dans les eaux de l’Atlantique.

Du côté du terroir, les mogettes sont couramment dégustées par les charentais-maritime, en sauce ou avec des tomates cuites à petit feu. Il s’agit d’un type de haricot blanc produit dans le département. En ce qui concerne les recettes plus sucrées, on pourrait se laisser tenter par la galette charentaise, vrai petit emblème du département. On dégustait ce petit gâteau sec au beurre jadis à l’occasion des mariages, mais heureusement aujourd’hui, chacun peut s’en régaler.

Il y a encore de très nombreuses spécialités et curiosités à savourer ici, aussi surprenantes que la salicorne par exemple, cette herbe qui reproduit le goût de l’huître, mais il vous faudra les découvrir par vous-même !

Le Saviez-vous ?

Le département propose une douzaine de pôles nature où les amis de l’écologie pourront apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur l’environnement en Charente-Maritime.

Les premiers marais-salants de Charente-Maritime, attestant d’une connaissance de la culture du sel approfondie, ont été établi à l’âge du fer.