Conseil Général Départemental du département du Cher (18)

Blason et logo du département du Cher

Bienvenue dans le département du Cher (18) qui se situe dans la Région Centre-Val de Loire.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Bourges.

Blason et Armes du département du Cher 18 Ancien logo du Conseil Général du Cher 18  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental du Cher 18

Président du Conseil Départemental

Monsieur Michel Autissier

Né le 10 Août en 1948 (69 ans)En fonction depuis le 02/04/2015. Nuance politique : Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Découvrez la liste des mairies dans le département du Cher.
Consultez la préfecture du département du Cher.
Le conseil général du Cher est dans la Région : Centre-Val de Loire.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département du Cher (18).

Le département du Cher est composé de 38 conseillers départementaux
Le departement du Cher a une superficie de 7235 Km2.

  • En 2012 la population représentait 311897 personnes avec une densite de 43 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général du Cher intègre 3 arrondissements, avec 19 cantons.
  • Vous trouverez 290 communes dans le Conseil Départemental du Cher.

Le département du Cher en quelques mots

Le département du Cher était peuplé par les gaulois Bituriges qui étaient les ancêtres des Bourguignons.


Le Cher est l’exemple de la moyenne la plus parfaite et représentative des températures en France. Pour ce qui est de la pluie, il est plutôt en dessous de la normale, accordant au département un climat plutôt clément.


L’économie du Cher est très fortement ancrée dans un passé industriel qui a continué à perduré. Aujourd’hui, les compétences perpétuées depuis des générations dans l’industrie se sont mises au service de l’aéronautique militaire ou de la pneumatique.


Il fait beau vivre au Cher, c’est reposant et c’est surtout un département riche en histoires et en places fortes.


Le crottin de Chavignol et le Sancerre sont les deux emblèmes culinaires du Cher. Par chance, ou par ingéniosité, ils s’accordent parfaitement bien et sont disponibles un peu partout en France !


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département du Cher fait partie de la région Centre-Val-de-Loire et, vous pouvez vous en douter, est situé au centre-nord de la France.

Son histoire commence, comme beaucoup de départements situés aux abords de la Bourgogne, lorsque Vercingétorix chercha à rallier les peuples de la Gaule afin de vaincre Jules César. Les Bituriges furent les gaulois du Cher qui rejoignirent les Arvernes, peuple emblématique cher à Vercingétorix. Ce dernier fit cependant l’erreur de demander à ses nouvelles recrues de brûler leur capitale Avaricum, aujourd’hui Bourges. Les Bituriges n’en firent rien et la population fut massacrée. Lorsque la défaite fut évidente, les Bituriges continuèrent à cultiver leurs terres et à faire vivre leurs familles jusqu’au VIème siècle où les Wisigoths vinrent réclamer leur part de la France ! Heureusement, la dynastie des carolingiens qui arriva au pouvoir s’empressa de soutenir l’effort du peuple oppressé afin de les libérer. Malheureusement, jusqu’au XIème siècle il n’y avait que les intérêts pécuniaires qui animaient les régisseurs du Cher. Plus tard, les Bituriges devinrent les Bourges qui donnèrent naissance à la dynastie des Bourguignons et à la ville qui porte leur nom, préfecture actuelle du département du Cher.

Prospère, le département du Cher tire une grande richesse du Berry, son duché principal et dirigé de génération en génération par les Bourbons notamment et les Valois surtout. Malgré son attachement à la Couronne, le duc de Berry, alors très jeune lors de la Révolution, fut épargné par la colère populaire, lui permettant de mettre au monde plus tard le Comte de Chambord, dernier héritier au trône de France au début de la IIIème République.

Climat

Le département du Cher est non seulement au centre de la France, mais il possède aussi un climat absolument au milieu des moyennes nationales. En hiver, cette dernière est de 1.3 et elle est dans le Cher de 1 degré. En été, la moyenne nationale est de 13 et elle est de 13.2 degrés dans ce cher département. On peut dire que ce dernier est un échantillon assez représentatif du climat français général.

Cependant, en ce qui concerne l’ensoleillement, alors que la France en moyenne profite de 331 heures de soleil, le Cher ne profite que de 299 heures de notre bel astre. Heureusement, la pluviométrie contrebalance le tout avec ses 170 millimètres de pluie par an, contre 195 millimètres sur le reste du territoire en moyenne.

Economie, entreprise, agricole, industriel

Tout d’abord il faut préciser que le Cher représente 19% du territoire de la région Centre. Il faut par conséquent rentabiliser cet espace. Les Berrichons ont alors décidé il y a déjà quelques dizaines d’années, de s’investir dans une industrie très importante et complémentaire. Ainsi, le Cher possède trois secteurs très productifs : la métallurgie (aujourd’hui représentée par 148 établissements), l’industrie du bois (représentée par 132 établissements) et l’industrie du papier ou du carton (représentée par 88 établissements.) Au cours des années, les qualifications de ces industriels ont attiré des grandes entreprises d’aéronautique notamment, avec le pôle MBDA France, et de pneumatique avec Michelin par exemple. Grâce à cela et à sa localité, le Cher a pu, pendant de longues années, vendre ses produits à toute la France. Aujourd’hui, près de 81% des exportations du Cher sont absorbées par l’Europe.

Attractivité touristique

La majorité du tourisme du département du Cher est constituée de personnes aux intérêts culturels ! Et ils seront servi, surtout s’ils se dirigent vers la ville de Bourges qui abrite l’une des cathédrales les plus majestueuses et anciennes de France, j’ai nommé la Cathédrale Saint-Etienne de Bourges. Elle figure même sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO !

Pour le reste, il y a le Canal de Berry, soit, le Canal du Midi du Centre de la France : fleuri, paisible, en harmonie avec la nature. Une fois la promenade effectuée, il faudra absolument faire un crochet par « le petit Carcassonne », j’ai nommé le Château d’Ainay-le-Veil. Les propriétaires d’aujourd’hui sont les descendants de la famille de Colbert. La noblesse des lieux a par conséquent été parfaitement conservée depuis le XIVème siècle. Le Château fait d’ailleurs partie de la Route Touristique Jacques Cœur qu’on peut emprunter si on a l’amour du Moyen-Âge !

Saveurs

Le département du Cher a une grande fierté en matière de cuisine, un délicieux met vieux de 500 ans : le crottin de Chavignol ! Ce délicieux fromage de chèvre dont les bêtes sont élevées dans les collines du Cher est si fameux qu’il est aujourd’hui présent dans toutes les meilleures fromageries de France. Chaud ou froid, il délivre des saveurs et des arômes complexes et totalement différents. Il tire son nom de la commune de Chavignol qui a été fusionnée, à la Révolution Française, à la commune de Sancerre. Et, vous pouvez vous en douter, il y a des choses à dire au sujet de cette ville !

Cette ancienne cité fortifiée est entourée de sublimes vignes qui courent telles des ruisseaux dans les environs sancerrois. Ces vignes produisent le Sancerre, ce vin si apprécié par les Français et qui se marie si bien avec notre crottin de Chavignol. Il se boit jeune, mais quelques exploitations produisent des Sancerres au potentiel qui se révèle au-delà de 3 ans en cave.

Le Saviez-vous ?

Le Massacre de la Saint Barthélémy du 24 août 1569 occasionna un second massacre lorsque la nouvelle arriva à Bourges. Celui-ci dura jusqu’au 11 septembre.