Conseil Général Départemental du département de la Haute Garonne (31)

Blason et logo du département de la Haute Garonne

Bienvenue dans le département de la Haute Garonne (31) qui se situe dans la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Toulouse.

Blason et Armes du département de la Haute Garonne 31 Ancien logo du Conseil Général de la Haute Garonne 31  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de la Haute Garonne 31

Président du Conseil Départemental

Monsieur Georges Méric

Né le 3 décembre en 1947 (69 ans)En fonction depuis le 02/04/2015. Nuance politique : Parti Socialiste (PS).

Découvrez la liste des mairies dans le département de la Haute Garonne.
Consultez la préfecture du département de la Haute Garonne.
Le conseil général de la Haute Garonne est dans la Région : Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de la Haute Garonne (31).

Le département de la Haute Garonne est composé de 54 conseillers départementaux
Le departement de la Haute Garonne a une superficie de 6309 Km2.

  • En 2012 la population représentait 1279349 personnes avec une densite de 203 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de la Haute Garonne intègre 3 arrondissements, avec 27 cantons.
  • Vous trouverez 588 communes dans le Conseil Départemental de la Haute Garonne.

Le département de la Haute Garonne en quelques mots

La Haute-Garonne est historiquement un département très belliqueux et dont les ancêtres sont allés se battre jusqu’en Asie mineure dans l’actuelle région de la Turquie.


Le climat de ce département est difficile à définir en raison de son caractère étiré spatialement. Il faut considérer qu’il est tempéré, dans le sens le plus général du terme : un douceur exemplaire toute l’année, sauf en été où il peut faire chaud.


L’économie de la Haute-Garonne repose sur une forte implication dans l’activité aérospatiale et aéronautique française.


Il vous faudra absolument vous rendre dans la partie pyrénéenne de la Haute-Garonne avant, ou après être allé vous délecter de la beauté et de l’ambiance toulousaine.


La Haute-Garonne possède tout ce que le sud a de plus beau à donner : du foie gras, du canard, mais aussi des plats traditionnels généreux comme la Croustade de pomme ou encore le mythique Cassoulet toulousain.


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département de la Haute-Garonne se situe dans la région Midi-Pyrénées et sa préfecture est la très ancienne ville de Toulouse.

Lorsque le département n’existait pas encore, un peuple puissant descendant d’une peuplade vivant originellement dans l’actuelle Belgique, est venu peupler les Cévennes méridionales correspondant aujourd’hui à la Haute-Garonne. Ce peuple s’appelait les Volques, le « v » devant se prononcer « b » et la fin en « ques » s’est progressivement changée en « ges ». On n’est pas très loin du mot « belge », déjà à l’époque. On dissociera ici les Volques Arécomiques qui peuplaient l’actuel Gard, et les Volques Tectosages qui nous intéressent. Il s’agit très certainement du peuple gaulois le plus belliqueux et le plus obstiné que l’Antiquité ait vu. Déjà au IVème siècle avant notre ère, ils possédaient une capitale florissante nommée Tolosa. Nul besoin est de dire qu’il s’agit des premiers instants de gloire de notre belle Toulouse. Ces Tectosages ont commencé à gagner l’Europe de l’est et sont descendus jusqu’à Delphes avant de remonter jusqu’en Asie mineur où ils se sont à nouveau installés. C’est exact, les Toulousains ont un passé commun avec les peuples qui ont prospéré dans une nouvelle terre baptisée par eux « Galatie », aujourd’hui renommée Turquie. Lorsque les romains arrivèrent, les Tectosages durent se soumettre. Cependant, leur soumission ne dura pas longtemps puisque lorsque Pompée leur confisqua une partie de leurs terres pour les donner à Messalia (anciens nom donné à Marseille), les fiers gaulois s’en allèrent combattre et c’est Narbonne qui tomba la première. Rome ne reprendra la ville que des années plus tard.

Les premiers rois Francs combattirent ardemment les Wisigoths afin de libérer Toulouse, la ville à reprendre à tout prix. Lorsque Clovis embraye le premier la lutte contre les barbares, ses enfants, avec Childebert et Thierry, rendirent à la Haute-Garonne leur fief, leur honneur. La suite de l’histoire atteste d’une lutte acharnée pour Toulouse et le département. Charles le Chauve, Guillaume d’Aquitaine, le Pape Innocent III, et j’en passe, autant de tentatives d’annexer cette plaine extra-pyrénéenne.

Jusqu’à aujourd’hui, la Haute-Garonne n’a jamais cessé d’être ce département où le tempérament est aussi proche de la température : chaud !

Climat

La nature étirée du département de la Haute-Garonne lui confère un climat tout aussi dégradé et changeant ! Pour cette raison, il serait inutile de livrer un échantillon non représentatif de la moyenne des températures dans le département. En somme, il s’agit d’un climat tempéré, alliant les courants méditerranéens, océaniques et occasionnellement, continentaux. Ce cocktail atmosphérique mène à une année douce globalement avec un hiver agréable vers Toulouse (au nord) et plus frais à mesure qu’on descend vers le sud. Lorsque l’été vient, la Haute-Garonne est un charmant contraste entre les impressionnantes chaleurs du Gard son voisin et la fraîcheur du Lot ou de l’Aveyron. Il y fait chaud, mais de manière accueillante, avec une maximale l’année dernière à 29°C, oscillant d’une année sur l’autre entre ce point et 26°C.

Economie, entreprise, agricole, industriel

L’économie de la Haute-Garonne est, tenez-vous bien, basée sur un équilibre rentable entre la culture du blé et du maïs, et l’industrie aéronautique ainsi qu’aérospatiale.

En effet, même si l’agriculture ne représente que 7% des emplois en 2012 selon l’INSEE, rappelons-nous qu’après l’industrialisation intensive du secteur, les besoins en implication humaine sont plus restreins.

Concernant l’aéronautique et l’aérospatiale, la Haute-Garonne et surtout l’agglomération toulousaine revendiquent des sites d’assemblages et de productions appartenant à Airbus, EADS et bien d’autres. C’est notamment là que sont assemblés une grande partie des A380 de la compagnie.

Du point de vue du commerce, la Haute-Garonne représente un point de transfert, un nœud multimodal très bien entretenu et très bien mis en valeur, notamment par l’Eurocentre de Castelnau-d’Estrefonds dans la région toulousaine.

Attractivité touristique

Nous n’avons pas parlé des montagnes de la Haute-Garonne, parce qu’effectivement le département possède un relief montagneux pouvant combler les férus de randonnée ! La randonnée GR 10, célèbre pour proposer un circuit à travers les Pyrénées et aux pieds de ses magnifiques cascades, est une merveilleuse occasion pour découvrir la beauté du département, mais aussi de la région Midi-Pyrénées toute entière.

Vient ensuite, la seule, l’unique, Toulouse, la Ville Rose. On l’appelle comme ça à cause de la brique rosée qui constitue la plupart de ses édifices, introduite dans la région dès le Ier siècle de notre ère par nos cousins les Romains. Plus tard dans l’histoire, Toulouse s’est épanoui au cours de la Renaissance. Cela explique pourquoi elle est la ville où on trouve le plus d’hôtels particuliers du style de l’époque. Une large production pastelle a marqué cette ère et ravi aujourd’hui les yeux des voyageurs et des habitants. Il vous faudra par conséquent visiter l’Eglise des Jacobins et la Cathédrale Saint-Etienne, avant de vous attabler sur la légendaire Place du Capitole pour l’une des mythiques férias de Toulouse, ou le magnifique jeu de sons et lumières installé ici chaque année et renouvelé à la moitié tous les deux ans. Enfin, l’Hôtel d’Assézat et l’Hôtel du Vieux Raisin devront figurer sur votre liste des lieux à visiter avant de quitter cette ville étonnante pour la beauté de leur façade et leur style d’époque très bien conservé.

Saveurs

Quand on pense à la Haute-Garonne, on pense à Toulouse. Et quand on pense à Toulouse, on pense forcément au Cassoulet toulousain ! Ce plat se retrouve au cœur d’un litige séculaire entre Castelnaudary, Carcassonne et Toulouse, à savoir laquelle de ces villes est la patrie du délicieux et généreux plat à base de canard, d’haricots blancs, et de saucisse de … Toulouse. Je n’en dirai pas plus. Dans un genre similaire de plat traditionnel et généreux : la Croustade aux pommes ouvre un appétit torride rien qu’à en voir la couleur. Aussi appelée Pastis gascon, ou encore tourtière, ce plat se présente sous l’espèce d’une tourte garnie de fines lamelles de pomme sucrées, puis recouvertes de pâte feuilletée badigeonnée de beurre et enfournée jusqu’à ce que la pomme soit fondante et le dessus totalement doré. A servir de préférence avec une boule de glace à la vanille.

Les Cachous que nous mangeons depuis notre plus tendre enfance ou cette boîte jaune et noire qui se retrouve bien souvent dans le placard de nos grands-parents à côté d’autres sucreries, ont aussi été inventés à Toulouse par le pharmacien Léon Lajaunie.

Le Saviez-vous ?

Toulouse est, selon une étude menée en 2013 par l’UFC, la deuxième ville la plus chère de France. Ce classement est vigoureusement contesté par Pierre Trautmann, directeur général des services de la ville de Toulouse, qui estime qu’elle n’est que 6ème.

Il y a un lac situé à plus de 1500 mètres d’altitudes dans le massif pyrénéen de la Haute-Garonne : le lac d’Oô. Il comporte aussi une chute d’eau de 275 mètres. Un sublime lieu de romantisme avec un panorama à couper le souffle.