Une démarche administrative ?

Contactez votre Mairie 118 612

Conseil Général Départemental du département de la Loire-Atlantique (44)

Blason et logo du département de la Loire-Atlantique

Bienvenue dans le département de la Loire-Atlantique (44) qui se situe dans la Région Pays de la Loire.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Nantes.

Blason et Armes du département de la Loire-Atlantique 44 Ancien logo du Conseil Général de la Loire-Atlantique 44  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de la Loire-Atlantique 44

Président du Conseil Départemental

Monsieur Philippe Grosvalet

Né le 13 avril en 1958 (58 ans) à Saint-Nazaire (Loire Atlantique).
En fonction depuis le 31/03/2011. Il est également Conseiller général du canton Saint-Nazaire-est depuis le 22 mars 1998. Nuance politique : Parti Socialiste (PS).

 Facebook Officiel :https://www.facebook.com/PGrosvalet

 Twitter Officiel :https://twitter.com/PGrosvalet

Découvrez la liste des mairies dans le département de la Loire-Atlantique.
Consultez la préfecture du département de la Loire-Atlantique.
Le conseil général de la Loire-Atlantique est dans la Région : Pays de la Loire.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de la Loire-Atlantique (44).

Le département de la Loire-Atlantique est composé de 62 conseillers départementaux
Le departement de la Loire-Atlantique a une superficie de 6815 Km2.

  • En 2012 la population représentait 1313321 personnes avec une densite de 193 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de la Loire-Atlantique intègre 4 arrondissements, avec 31 cantons.
  • Vous trouverez 221 communes dans le Conseil Départemental de la Loire-Atlantique.

Le département de la Loire-Atlantique en quelques mots

La Loire-Atlantique était d’ores et déjà promise à un avenir radieux puisque Noé lui-même serait venu fonder la ville de Nantes, selon la légende !


Avec un climat océanique tempéré, la Loire-Atlantique présente des températures agréables, mais garde une pluviométrie importante.


Très dynamique, ce département a su garder une ferveur industrielle depuis des millénaires, dans le milieu naval surtout.


Entre Nantes et Saint Nazaire, vous aurez un aperçu parfaitement complet et cependant tronqué de la Loire-Atlantique, si tant est que vous passiez deux semaines dans chaque ville. Elles sont généreuses et bavardes, voilà-tout !


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

La Loire-Atlantique est un département de la région du Pays de la Loire et son chef-lieu est Nantes.

Dès les premiers instants, la Loire-Atlantique était destinée à être un département à l’importance quasi-légendaire. En effet, à l’âge des gaulois, les Namnètes peuplaient les terres fertiles du département. Grâce à leur ferveur celtique et à leur talent pour le commerce, ils fondèrent une ville qui va obtenir une importance primordiale en France : Nantes. Les écris racontent même que les fondements de la cité ont été édifiés par Noé, ce personnage de l’Ancien Testament qui a sauvé l’humanité et les animaux terrestres de l’extinction à la suite du grand déluge.

Nantes devint très vite l’une des villes les plus prospères de l’empire romain, bien qu’ils se soient montrés très résistants lors de la Guerre des Gaules, surtout lors des conflits navals. Lorsque Clovis fit la reconquête de la France, la Loire-Atlantique fut intégrée à la haute Bretagne jusqu’à la Révolution Française qui accorda à Nantes la qualité de chef-lieu d’un nouveau département : la Loire-Atlantique.

Climat

A la manière de la Bretagne, la Loire-Atlantique profite d’un climat océanique tempéré qui apporte des températures douces toute l’année ainsi qu’un lot d’intempéries non négligeables, caractéristiques de l’ouest de la France.

Ce faisant, les hivers descendent rarement en dessous de zéro, avec une moyenne autour de 5°C et les étés restent tout aussi cléments, avec une moyenne de 18°C sur les dix dernières années.

Les précipitations quant à elles, occupent jusqu’à 100 jours par an, mais la quantité de pluie dépasse rarement les 950mm. Cela s’explique par le fait que ces intempéries sont souvent faibles et rarement violentes.

Economie, entreprise, agricole, industriel

Quinzième de France par son PIB, la Loire-Atlantique exhibe une activité économique plutôt florissante et compétitive ! Tout d’abord parce que l’agriculture est optimisée au travers de 9 PRA (Petites Régions Agricoles) qui ont été organisées et réparties dans un souci d’économie et de rentabilité. Grâce à cela, le département a pu développer une industrie agroalimentaire parmi les plus vives d’Europe.

Cela influence bien entendu aussi l’industrie qui revendique 18% des emplois de la région, pour une activité absolument remarquable de spécificité et de technicité étant donné que le département est le premier pôle de production navale de France et le 4ème pôle de production aéronautique.

Concernant le chômage, la Loire-Atlantique fait partie des « bons élèves » puisqu’elle n’accuse que 8.9% de taux de chômage en 2015 contre 10.5% pour le reste du pays.

Attractivité touristique

Concernant l’approche touristique de la Loire-Atlantique, nous ne nous arrêterons que sur deux villes remarquables du département, car, nous le verrons, sa richesse est absolument pharaonique.

Tout d’abord, Saint-Nazaire et son pont serpentant au-dessus de l’estuaire de la Loire, est la capitale française de la construction navale. Son histoire en a aussi fait l’une des villes qui a le plus changé d’allégeances au fil des époques, entre le Royaume de France et l’Angleterre principalement. Ce statut confère à la cité un quartier qualifié de « Ville-Port » et qui constitue le centre névralgique, culturel et festif de Saint-Nazaire. De quoi tout apprendre sur la conception navale du XVème siècle à nos jours la journée, avant de se laisser aller à une vie nocturne frénétique ou gastronomique.

Nantes, vous vous en doutez, sera notre seconde étape. A 50 kilomètres de l’océan Atlantique, le chef-lieu de la Loire-Atlantique est la sixième commune la plus peuplée de France avec 291 000 habitants en 2014 ; de quoi faire des rencontres ! Le fabuleux Châteaux des Ducs de Bretagne doit absolument figurer sur votre parcours, tant il est atypique de voir une telle forteresse, si bien conservée, toujours entourée de ses douves, au cœur même d’une ville d’une telle importance. Puis, après avoir savouré une crêpe ou une galette bretonne dans la rue Sainte-Croix, faites une petite promenade digestive sur la Place Royale, pour pouvoir admirer la superbe fontaine qui s’y trouve, avant de vous enfoncer dans le typique quartier médiéval du Bouffay. A moins que vous soyez plus attirés par des ambiances nocturnes plus électriques, dans ce cas rendez-vous sur le quai Ceineray à l’occasion d’événements publics rassemblant des artistes de tous les horizons, pour des performances à couper le souffle !

Saveurs

Nous l’avons dit, nous le savons, la crêpe et la galette sont les deux spécialités qui font battre le cœur des Nantais. Quant à trancher la question qui oppose depuis longtemps les Nantais et les Bretons, nous ne nous risquerons pas à accorder plus à l’un qu’à l’autre la paternité de la délicieuse spécialité. Par contre, le petit beurre de LU est bel et bien Nantais, tout autant que la mâche, le muscadet et le beurre blanc, aussi appelé « beurre nantais ». Que de classiques à accorder à nos amis de l’ouest !

Le Saviez-vous ?

La région nantaise est le leader européen dans la production du muguet. En France, le département produit 80% des pouces vendues en masse le 1er mai.

Le passage Pommeraye, classé monument historique en 1964, est un sublime petit passage dans Nantes, tout à fait surprenant d’art nouveau et un magnifique exemple de conservation de l’art dans un espace public.