Une démarche administrative ?

Contactez votre Mairie 118 612

Conseil Général Départemental du département de la Manche (50)

Blason et logo du département de la Manche

Bienvenue dans le département de la Manche (50) qui se situe dans la Région Normandie.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Saint Lô.

Blason et Armes du département de la Manche 50 Ancien logo du Conseil Général de la Manche 50  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de la Manche 50

Président du Conseil Départemental

Monsieur Philippe Bas

Né le 20 juillet en 1958 (58 ans) à Paris.
En fonction depuis le 02/04/2015. Il est également Sénateur de la Manche depuis le 1er octobre 2011. Et Il est aussi Premier adjoint au maire de Saint-Pois
Nuance politique : Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Courriel : p.bas@senat.fr 

 Site Internet Officiel :http://www.philippe-bas.fr

 Twitter Officiel :https://twitter.com/BasPhilippe

Découvrez la liste des mairies dans le département de la Manche.
Consultez la préfecture du département de la Manche.
Le conseil général de la Manche est dans la Région : Normandie.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de la Manche (50).

Le département de la Manche est composé de 54 conseillers départementaux
Le departement de la Manche a une superficie de 5938 Km2.

  • En 2012 la population représentait 499340 personnes avec une densite de 84 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de la Manche intègre 4 arrondissements, avec 27 cantons.
  • Vous trouverez 602 communes dans le Conseil Départemental de la Manche.

Le département de la Manche en quelques mots

L’histoire de la Manche se caractérise par une succession de soumission à différents envahisseurs, surtout lorsqu’on en vient aux Vikings qui ont occupé la région et l’ont affecté dans leur culture jusqu’à nos jours.


Le climat y est tout à fait caractéristique de l’atmosphère océanique : pluvieux, frais tout au long de l’année et peu ensoleillé.


L’économie de la Manche est parfaitement florissante, déjà grâce au secteur agricole (le premier de France) ainsi qu’au tourisme qui rapporte pas moins de 475 millions d’euros par an.


Le Mont-Saint-Michel mérite à lui tout seul que vous fassiez la distance quelle qu’elle soit qui vous sépare de la Manche.


On y produit parmi les meilleurs fromages de France, dont le mythique camembert, ainsi que d’autres produits d’une noblesse indiscutable.


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département de la Manche fait partie de la région Basse-Normandie et son chef-lieu est Sait-Lô.

Le département faisait anciennement partie d’une région appelée Armorique et qui regroupait toute l’actuelle Bretagne et une partie de la Normandie. Comme Uderzo nous l’a appris au travers d’Astérix et Obélix, cette région faisait partie des plus peuplées de la Gaule, ce qui a motivé la résistance des Unelli qui vivaient là, sous la direction de Viridorix, leur chef. D’une soumission à une autre, Rollon le Viking en fit son fief et engendra les grands-ducs de Normandie. Lorsque Philippe-Auguste accepte de céder la région à Charles le Mauvais, c’est le début d’une nouvelle domination sur les côtes ouest de la France. En effet, ce dernier, roi de Navarre, laissa les Anglais s’installer en Bretagne et ses les terres de la Manche. C’était au XIIIe siècle. La situation ne changea pas jusqu’au XVIe siècle lorsque les guerres religieuses remirent la totalité du peuple du royaume de France dans les rangs.

Longtemps la Manche a été considérée comme un département renégat, et même après qu’elle ait été raccrochée à la Couronne, les répressions continuent. Parce que les protestants y sont nombreux, et parce que les Nu-Pieds en sont originaires que le pouvoir ne les porte pas dans son cœur jusqu’à la Révolution Française qui l’a vu naître.

Climat

Le climat de la Manche est tout ce qu’on peut qualifier de plus océanique. Cependant, il possède aussi ses caractéristiques propres.

Puisque la mer longe le département sur ses trois côtés, la pluviométrie y est relativement importante : entre 700 et 1300 millimètres par an. L’amplitude thermique reste aussi relativement faible, avec une moyenne en hiver de 4 degrés et de 17 degrés en été.

Economie, entreprise, agricole, industriel

Grâce à son héritage multiculturel, la Manche est parvenue à se hisser au premier rang des départements français dans le secteur agricole. Cela inclut aussi bien l’élevage que la production de fruits et légumes. Aussi, étant à côté de la mer, l’aquaculture vient compléter le tableau des productions agricoles de la Manche.

Par ailleurs, le nucléaire s’y est très bien implanté depuis le début de l’assemblage des centrales de deuxième et troisième générations, depuis plus de 50 ans.

Enfin, le tourisme joue un rôle primordial dans l’économie manchoise. Par exemple, en 2005, les visiteurs rapportèrent jusqu’à 475 millions d’euros au département. Cela s’explique principalement par la beauté bohème du département ainsi que par Le Mont Saint Michel, troisième lieu touristique de France après la Tour Eiffel et le Château de Versailles.

Attractivité touristique

Comme nous venons de le voir, le Mont-Saint-Michel est le joyau absolu de la Manche et un bien inestimable pour le patrimoine français. Avec ses 3.5 millions de visiteurs par an, il méritait aisément son titre de monument classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme une montagne circulaire de 960 mètres de diamètre, il s’élève au milieu des flots et sa beauté n’a d’égale que l’inconstance de son accessibilité, à cause d’une marée qui coupe la petite île tous les jours de la côte manchoise. Cela lui procure une beauté sans pareille, un point à l’horizon, monumental, presque irréel.

Saint Lô, préfecture du département est aussi une superbe petite ville de 18 000 habitants à aller visiter, surtout quand on sait que Beckett lui-même lui a accordé son surnom de la « Capitale des Ruines ». Mais loin de la rabaisser, ce surnom souligne surtout l’abondance de vestiges gaulois et gallo-romains qui font fière allure à côté des bâtiments haussmanniens du XIXe siècle. Aussi, la ville a été étudiée et exploitée dans ses moindres recoins par ses habitants depuis des temps immémoriaux, leur offrant la possibilité de stratégies originales. Pendant la Seconde Guerre mondiale par exemple, des souterrains sophistiqués ont été aménagés et sont encore visitables aujourd’hui. Bref, un lieu de repos plein d’histoire et d’activités à découvrir, comme une petite dizaine de festivals en partant d’une célébration autour de la culture japonaise, jusqu’à la philatélie !

Saveurs

Qui dit Manche, dit Normandie. Et qui dit Normandie, dit Normandie, dit camembert ! Mais que serait ce camembert sans un bon repas ? Et à ce niveau, la Manche à de quoi régaler. Les agneaux de pré-salé du Mont-Saint-Michel dont la chair diffuse une saveur particulière grâce à l’herbe qui pousse dans une herbe salée ! Plus loin dans la préparation, le boudin noir, blanc et l’andouillette forment un triumvirat absolument succulent. Enfin, le Pont-L'évêque et le Neufchâtel viendront accompagner le camembert dans un dernier trio onctueux.

Le Saviez-vous ?

La Manche doit aussi sa renommée à son nombre de chevaux très important qu’elle produit : 20% des bêtes sur tout le territoire. Tout aussi étonnant, entre 2000 et 2010, on dénombrait 4000 naissances de chevaux par an, pour 5000 naissances humaines. À titre de comparaison, il ne nait que 370 chevaux dans l’Oise contre 10 000 nouveaux nés !