Une démarche administrative ?

Contactez votre Mairie 118 612

Conseil Général Départemental du département de la Meuse (55)

Blason et logo du département de la Meuse

Bienvenue dans le département de la Meuse (55) qui se situe dans la Région Alsace Champagne Ardenne Lorraine.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Bar Le Duc.

Blason et Armes du département de la Meuse 55 Ancien logo du Conseil Général de la Meuse 55  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental de la Meuse 55

Président du Conseil Départemental

Monsieur Claude Léonard

Né le 11 mars en 1948 (68 ans) à Nancy (Meurthe-et-Moselle).
En fonction depuis le 02/04/2015. Nuance politique : Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

 Facebook Officiel :https://www.facebook.com/claude.leonard.37

Découvrez la liste des mairies dans le département de la Meuse.
Consultez la préfecture du département de la Meuse.
Le conseil général de la Meuse est dans la Région : Alsace Champagne Ardenne Lorraine.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département de la Meuse (55).

Le département de la Meuse est composé de 34 conseillers départementaux
Le departement de la Meuse a une superficie de 6211 Km2.

  • En 2012 la population représentait 192800 personnes avec une densite de 31 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général de la Meuse intègre 3 arrondissements, avec 17 cantons.
  • Vous trouverez 500 communes dans le Conseil Départemental de la Meuse.

Le département de la Meuse en quelques mots

L’histoire guerrière du département de la Meuse a laissé aujourd’hui de nombreuses cicatrices qui suscitent la commémoration autant qu’un esprit pacifiste. C’est pour cette raison que la plupart des villes du département gardent une atmosphère agréable et emplie de quiétude.


Le climat de la Meuse est à l’image de son histoire : rude aux extrêmes et plutôt pluvieux.


Économiquement, la Meuse est sensiblement tournée vers les énergies renouvelables et tente d’attirer les industries de pointe après avoir conservé un dynamisme important en agriculture et en industrie. Le service reste moins développé qu’en France en moyenne, sauf aux pôles touristiques.


Les alentours de Verdun comme Vaux et Douaumont sont des endroits uniques en France pour se rappeler notre passé douloureux. Une nécessité pour ne pas reproduire les erreurs du passé. Sorti de là, Verdun même semblera parfaitement apaisante et à juste titre. C’est une ville où il fait très bon vivre et où il faut se rendre le cœur léger, autant que Bar-le-Duc où vous trouverez les meilleures opportunités de goûter aux spécialités de la Meuse.


Entre la liqueur de mirabelle, la matelote de brochet et le trou lorrain, la cuisine meusienne semble plutôt bien en chair, avec des notes volontiers alcoolisées !


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département de la Meuse fait partie de la région Lorraine et son chef-lieu est Bar-le-Duc.

Civitas Verodunensium, Verdun de son nom actuel, était la ville la plus active et la plus attrayante du monde gaulois en Meuse. Compris dans la Gaule belge, les Leuques qui la peuplaient étaient alors considérés comme les gardiens de la frontière, les « fulgurants » selon l’étymologie. Pourtant, ils ne manquèrent pas de ravitailler les troupes de César en blé lorsqu’ils vinrent pourfendre les frontières du monde gaulois et germain. Un peuple en demi-teinte qui ne tarda pas à se soumettre à Clovis, puis à se ranger dans les peuples soumis d’Austrasie, régentés par les seigneurs de Francie orientale.

En 843 de notre ère, le traité de Verdun sépara la Meuse du Royaume de France pour le léguer à Lothaire qui le légua lui-même à son fils Lothaire II. Ce dernier renomma alors l’Austrasie, lui préférant un titre plus orgueilleux qui donna par la suite le nom de notre chère région de Lorraine : la Lotharingie.

Dès lors, les rois de France firent beaucoup pour récupérer ce duché lésé, mais devant l’échec de Charles le Chauve, on comprendra qu’il resta longtemps hors d’atteinte. Cela prit en effet plus de 6 siècles et l’arrivée de personnalités aussi puissantes que Richelieu et Louis XIV pour que le Barrois et la Lorraine ensemble se plient à la volonté militaire de France.

Ce n’est qu’en 1790 que la Meuse est constituée d’une partie de la Bar et de la Champagne. En raison de la localité du département et de son passé litigieux à la frontière avec la belliqueuse Bourgogne et la batailleuse Champagne, la Meuse devint le creuset fertile des grands soldats et généraux français. Les Meusiens ont été tellement portés pas cette histoire guerrière qu’en 1814, ils se soulèvent et dispersent un bataillon russe avant de tuer leur général. Encore une fois, en 1870, la Meuse est le théâtre d’affrontements qui ravagent ses terres. Mais loin de se rendre, les Meusiens ont toujours résisté, et le nom de Verdun illustrera le mieux cette force défensive héroïque.

Climat

Le climat de la Meuse se caractérise par la rencontre entre le climat continental et océanique dégradé.

Malheureusement pour le département, il est régulièrement en queue de peloton quand on se met à chercher le soleil. Il oscille en effet entre la 80e et la 90e place. Pourtant on y constate facilement que les saisons sont parfaitement marquées. Froid en hiver, chaud en été, l’amplitude thermique de la Meuse reste large, entre une moyenne de 3°C en hiver et 18°C en été. Enfin, bien qu’il y ait une différence sensible entre la Woëvre et le Barrois, il est courant de constater une moyenne de 1000mm de pluie par an, ce qui est élevé, surtout quand on sait que la moyenne française dépasse rarement les 850mm.

Economie, entreprise, agricole, industriel

La Meuse fait partie de ces départements qui recèlent un potentiel qui ne demande qu’à s’épancher ! Toujours très épanoui dans le secteur agricole et industriel, le département cherche à attirer les investissements et les entreprises de pointe ainsi que les grands acteurs en développement durable. Ce dernier est l’un des leitmotive des intentions de développement de la Meuse.

Cependant, loin des intentions, la Meuse est le département le plus rural de Lorraine. Pour cela, les rares agglomérations autour de Bar-le-Duc et de Verdun attirent sensiblement les investissements. Loin de n’être qu’une région en manque de dynamisme, l’attractivité de la Meuse est aussi due à une volonté de modernisation qui s’est déjà exprimée au travers de la ligne TGV qui la relie à Paris en moins de 55 minutes. Auparavant, cette avancée favorisait la fuite des populations étudiantes vers Paris, Metz et Nancy. Mais depuis quelques années, la population de la Meuse s’est stabilisée, favorisant une reprise de la croissance interne. De nombreuses infrastructures de haute technicité sont en cours d’installation, notamment dans les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile.

Attractivité touristique

La Meuse n’est peut-être pas le département de France où nous irions avec l’intention de se détendre sous le soleil. Pourtant, elle a bien quelques atouts authentiques et uniques qui méritent le détour.

Tout d'abord, il y a Verdun et ses alentours. Un paysage marqué, transformé par les bombes, les obus ont modelé les vallées de la Meuse sous un déluge de balles. C’est l’histoire qui parle au travers de cette terre surprenante où la nature a repris ses droits. Entre les forts de Vaux et de Douaumont, les champs de bataille s’étendent à perte de vue. Ce sera pour vous l’occasion de respirer l’air de l’histoire dans ces forts où des Français ont vécu l’enfer des guerres. Des circuits avec des petits trains et des guides érudits sauront vous faire ressentir les vérités de l’époque. L’ossuaire de Douaumont, aux abords de la Tranchée des Baïonnettes où des soldats ont été ensevelis vivant, fusils en l’air, après une pluie d’obus, représente assez bien l’immensité du massacre. Un monument à la mesure de l’atrocité des conflits, où les plus courageux pourront contempler les restes humains en se promenant le long de ses murs épais.

En ce qui concerne la ville de Verdun même, un important besoin de sérénité a poussé les habitants à rendre la ville paisible et reposante. Le quai de Londres par exemple est surprenant tant il est agréable et tant il inspire la quiétude. Le Woëvre reflète parfaitement cette inspiration en harmonie avec la nature, autour du lac de la Madine par exemple où s’épanouissent les mirabelliers et les oiseaux aquatiques ou migrateurs.

Saveurs

En parlant de la Meuse, on parle aussi de la mirabelle ! Une race de prune de caractère, dont la liqueur, produit ancestral, a marqué toute personne qui un jour y a goûté. Entre 30° et 70°, la liqueur peut être déclinée en de nombreux mets, à commencer par le trou lorrain, avec ladite liqueur et une crème glacée à la mirabelle.

Quelle était la chance pour qu’on trouve un plat de la mer dans les spécialités meusiennes ? Faible, mais avec l’écrevisse à pattes rouges, il faut bien faire une exception. Minuscule entre les écrevisses, elle se capture même à mains-nues aux abords des lacs. Une espèce unique et extrêmement raffinée.

Encore une fois en provenance de la mer, la Matelote de brochet est un plat en sauce absolument généreux, généralement servi avec des pommes de terre et des champignons. Le brochet est l’un des poissons qui est le plus présent dans les lacs et les rivières de Lorraine. Échalote, crème, champignons de Paris, vin gris, eau de vie à la mirabelle, bouquet garni, sel, poivre, pour une sauce exceptionnelle.

Enfin, au dessert, la Meuse regorge de petites spécialités : la célèbre madeleine de Commercy, la dragée de Verdun, ou encore la confiture de groseilles de Bar-le-Duc sur la petite madeleine suffiront à mettre un point final à un repas parfaitement meusien.

Le Saviez-vous ?

Les châteaux de Commercy et le mémorial américain de Montsec sont aussi des lieux exceptionnels par leur stature historique et l’histoire qu’ils racontent. A Vaucouleurs aussi, un mémorial à l’honneur de Jeanne d’Arc a été élevé pour commémorer son passage dans le département.

Le Vent des forêts est un centre d’art contemporain en plein air ouvert à tout artiste qui souhaite exposer. Une initiative du département totalement originale.