Conseil Général Départemental du département des Pyrénées Orientales (66)

Blason et logo du département des Pyrénées Orientales

Bienvenue dans le département des Pyrénées Orientales (66) qui se situe dans la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.

La ville administrative la plus importante (chef Lieu) est Perpignan.

Blason et Armes du département des Pyrénées Orientales 66 Ancien logo du Conseil Général des Pyrénées Orientales 66  avant qu'il change de nom Logo du Conseil Départemental des Pyrénées Orientales 66

Présidente du Conseil Départemental

Madame Hermeline Malherbe

Née le 18 février en 1969 (48 ans) à Carvin (Pas de Calais).
En fonction depuis le 21/11/2010. Elle est également Sénatrice des Pyrénées-Orientales depuis le 27 aout 2014. Nuance politique : Parti Socialiste (PS).

Courriel : h.malherbe@senat.fr 

 Facebook Officiel :https://www.facebook.com/hermeline.malherbe

Découvrez la liste des mairies dans le département des Pyrénées Orientales.
Consultez la préfecture du département des Pyrénées Orientales.
Le conseil général des Pyrénées Orientales est dans la Région : Languedoc Roussillon Midi Pyrénées.
Résultats des élections cantonales 2011 dans le département des Pyrénées Orientales (66).

Le département des Pyrénées Orientales est composé de 34 conseillers départementaux
Le departement des Pyrénées Orientales a une superficie de 4116 Km2.

  • En 2012 la population représentait 457793 personnes avec une densite de 111 personnes par Km2.
  • Le Conseil Général des Pyrénées Orientales intègre 3 arrondissements, avec 17 cantons.
  • Vous trouverez 226 communes dans le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales.

Le département des Pyrénées Orientales en quelques mots

Pour une raison évidente de situation géographique stratégique, les Pyrénées-Orientales ont eu pendant leur histoire l’occasion d’être presque aussi longtemps sous domination étrangère, wisigoth et espagnole notamment, que française.


Il y fait très beau toute l’année, les températures y restent douces pour l’un des départements les plus ensoleillés de France.


Economiquement le département est dans une santé très relative. Il présente le taux de chômage le plus élevé de France par exemple, et ne parvient pas à optimiser son tourisme.


Si vous vous rendez dans les Pyrénées-Orientales, profitez surtout de la Côte Vermeille et du caractère unique de Perpignan.


Du côté de la nourriture, ils ne sont pas les derniers ! Depuis les escargots en cargolade jusqu’au bras de Vénus, il y a de quoi rester soufflé d’un bout à l’autre du repas !


FERMER TOUS LES ACCORDÉONS CI DESSOUS

Histoire et situation géographique

Le département des Pyrénées-Orientales fait partie de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et c’est la belle catalane, Perpignan, qui est son chef-lieu.

Pendant la période de la Glaciation de Günz, il y a près de 1 million d’années, les hommes peuplaient déjà les monts des Pyrénées-Orientales. Ils appartenaient déjà à l’espèce de l’homo erectus, temps pendant lequel il fabriquait d’ores et déjà une série d’outils qu’on a pu retrouver. On a même retrouvé le crâne d’un des plus vieux hommes de l’histoire de l’archéologie : l’homme de Tautavel.

Déjà au Vème siècle avant notre ère, les Pyrénées-Atlantiques forment un territoire d’échange et de troc à l’influence très importante. A Collioure par exemple, le port d’Elne aux abords duquel on peut encore se promener aujourd’hui était l’un des endroits où les Gaulois commerçaient avec les Grecs. Ce fut aussi l’une des premières régions de Gaule à tomber sous la domination romaine puisqu’ils s’y sont implantés dès 120 avant notre ère. Renforcées par la via Domitia qui reliait le département à Narbonne, les terres des Pyrénées-Orientales prospéraient sans mal dans les premières heures de notre ère. C’est grâce à cela qu’on peut y admirer 6 des plus beaux vestiges de villes romaines antiques.

Viennent ensuite les barbares, les pires d’entre eux : les Wisigoths. Ils remontent les Pyrénées et obtiennent de Rome toute une partie de l’Aquitaine. La Catalogne a eu autant d’occasions de prendre et de reprendre les Pyrénées-Orientales puisqu’il s’agissait d’une terre stratégique, au-delà de la chaîne de montagnes. Finalement, le royaume de Majorque est constitué et progressivement sera rattaché à la France, en commençant par Montpelier. Au XVème siècle, le sud-ouest est constitué.

Lors de la guerre de 30 ans, les Pyrénées-Orientales jouent un rôle central dans les dynamiques militaires. Perpignan est assiégée par Richelieu. Le traité des Pyrénées en 1659 y met fin et consolide la frontière rocheuse. Le département est créé un siècle plus tard, suite à la Révolution Française.

Climat

Les Pyrénées-Orientales est parmi les départements les plus agréables de France. Son climat méditerranéen lui confère jusqu’à 300 jours de soleil par an, pour seulement 60 jours de pluie. Les Pyrénées-Orientales se situent systématiquement dans le top 12 des départements les plus ensoleillés de France, avec entre 2200 et 2500 heures de soleil par an. Ces jours de pluie apportent cependant une quantité brutalement importante d’eau suscitant même quelques fois des inondations. Cependant, rapportées sur l’année, les Pyrénées-Orientales sont dans les derniers en termes de quantités de pluie tombée.

Economie, entreprise, agricole, industriel

Étant donné le caractère assez spécifique des terres des Pyrénées-Orientales, il existe un équilibre significatif entre l’industrie et l’agriculture, au profit d’une bien plus large prépondérance des recettes grâce au tourisme.

Tout d’abord, grâce à son histoire et au commerce qui s’est développé depuis l’Antiquité dans la région, autant l’agriculture que l’agroalimentaire se sont constitués avec aplomb et productivité. Les maraîchers, l’arboriculture et la viticulture sont le triptyque de production agricole à la base de l’identité économique des Pyrénées-Orientales. Du côté de l’industrie, le département s’est profondément spécialisé dans la plasturgie, l’équipementier industriel de pointe et la métallurgie. Cependant, malgré le fait que le tourisme se développe de plus en plus, il ne suffit pas à dynamiser le département pour créer un cercle vertueux. Ce dernier est nécessaire pour l’avenir des Pyrénées-Orientales puisqu’il s’agit du département qui montrait en 2013 le taux de chômage le plus élevé de France, aux alentours de 15.5 %.

Attractivité touristique

Les Pyrénées-Orientales est un département très festif, aux paysages époustouflants et à l’identité attachante. A priori, vous aurez tout pour profiter de vos vacances pleinement et sans mal !

La Côte Vermeille par exemple et ses nombreuses cités balnéaires telles que Saint Cyprien, ou encore Argelès sur Mer, est un petit coin de paradis à savourer tout en se détachant de tous les tracas du monde.

Perpignan, à elle seule légitimerait un détour d’une semaine par les Pyrénées-Orientales. La petite préfecture qui compte quand même 305 000 habitants en 2010, a préservé les richesses d’une histoire qui l’a vu grandir et s’épanouir au point qu’on lui accorde le surnom de « belle catalane ». Le Palais des rois de Majorque qui s’y trouve notamment est un exemple rare de cette architecture du XIIIème siècle à la frontière entre les influences espagnoles et françaises. Vaste et fastueux à l’intérieur, il est aussi situé au milieu d’un ensemble fortifié optimisé pour la défense grâce à une enceinte en forme d’étoile. Les férias y sont aussi fréquentes, pour des soirées endiablées à célébrer l’été entre amis comme à l’occasion des Sardanne de la féria de Millas.

Saveurs

Lorsqu’on en vient à la cuisine, les Pyrénées-Orientales ne sont pas en reste, puisqu’elles ont profité d’influences culturelles diverses, on peut profiter de la charmante combinaison que cela a suscité dans ses traditions culinaires !

Il y a tout d’abord la cargolade ! Il s’agit d’un plat d’été, à faire sur le barbecue de préférence, et fait à base d’escargots qu’on fait griller sur le feu, qu’on assaisonne avec du saindoux et des herbes. Aussi, certains remplissent la coquille graduellement avec du jambon de pays qui vient parfumer et rehausser le caractère du plat. Mais il y a aussi la saucisse catalane, et le boutifar qui sont aussi délicieux au cours d’un barbecue entre amis !

Du côté du sucré, le touron est un genre de nougat absolument typique des Pyrénées-Orientales. Il est vendu en boite dans les supermarchés ou chez les grands nougatiers du département. Vous n’en dégusterez jamais d’aussi bons qu’ici. Enfin, pour le dessert vous pourrez aussi profiter du bras de Vénus, ce gâteau délicieux, roulé, avec une bonne génoise et une délicieuse crème.

Le Saviez-vous ?

Les résidences secondaires du département représentent plus de 30.1 % des logements totaux.