Conseil-General.com Qui sommes nous ?

Le site Internet Conseil-General.com => 15 ans en 2014

Depuis 1999 Conseil-General.com, fondé par Thierry FRANCOIS, aide les internautes et les administrations à se mettre en relation par Internet.


A la création de ce site Internet, l'ADSL n'existait pas et Facebook non plus, Google avait 1 an seulement et les administrations n'avaient pas encore de site Internet. Depuis 1999, notre site est mis à jour régulièrement, et reste actualisé.


Ce site rencontre un réel succès avec 400 000 visiteurs chaque mois et plus de 1 500 000 pages consultées mensuellement.


Notre site Internet est accessible aux handicapés et malvoyants et a été optimisé pour obtenir la norme XHTML 1.0 Strict! et CSS niveau 2.1.

Fin 2012 Conseil-general.com est passé à la norme HTML 5


CONSEIL-GENERAL.com est valide XHTML 1.0 Strict CONSEIL-GENERAL.com est valide CSS niveau 2.1

CONSEIL-GENERAL.com est valide HTML 5


Nous regrettons de devoir placer des publicités sur nos pages.


Ces publicités ne sont pas à but lucratif. Elles ont pour but d'autofinancer des coûts très importants, pour pouvoir maintenir le site Internet à jour et l'améliorer constamment pour vous offrir un meilleur service.


Ce portail a toujours été gratuit et sans inscription.


Pour rentrer en contact avec un membre de notre équipe, écrivez nous

Vous pouvez faire un lien vers notre site Internet en cliquant : faire un lien vers ce site


Ce site Internet est dédié et rend hommage à Maurice GRANDCOING

Maurice GRANDCOING

Maurice GRANDCOING, arrêté à Bordeaux le 25 juillet 1942 par la police Française, il a été fusillé à Paris le 11 août 1942 à l'age de 31 ans par le SS Sturmbahnfuhrer Laubl. L'ordre d'incinération a été donné par la police Française.

Il était l'un des responsables pour l'édition des tracts et des journaux clandestins contre les Allemands

En janvier 1941, il fut nommé commandant militaire des Francs-tireurs et partisans (FTP) de la région ouest.

Le nom de Maurice Grandcoing a été donné à la rue Chevreul à Ivry sur Seine par décision du conseil municipal le 27 juillet 1945 et la rue Maurice Grandcoing à 93430 Villetaneuse.

Sa femme Gisèle GRANDCOING arrêtée par la police Française en octobre 1940 pour avoir été résistante, sera libérée en mai 1941, pour accoucher de 2 filles jumelles (Colette et Claude).

Elles seront traumatisées à vie, et malgré elles, leurs souffrances ont été transmises sur leurs familles...


Faites ce que vous croyez juste, ne le faites pas parce que c'est votre travail, car vous perdrez votre rang d'être humain...On a toujours le choix d'être juste, Maurice GRANDCOING a sacrifié sa vie pour ça, contre ceux qui ont fait leur travail.


Hommage à Maurice GRANDCOING, mon grand-père.



Je vous invite à prendre le temps de voir la vidéo "Le chant des partisans" magnifiquement interprété par le ténor Philippe Brocard.

Cette vidéo ne peut laisser personne indifférent.


Conseil Général sur Conseil-General.com © 1999/2014